Uri Geller le mentaliste qui tordais vos couverts

Uri Geller

Dans le monde du spectacle de mentalisme, Uri Geller est une sorte de légende déchue. Ses détracteurs l’ont longtemps considéré comme un charlatan, jusqu’à ses aveux qui ont finalement eu lieu en 2008.

Qui est Uri Geller ?

Uri Geller mentaliste lyon mentalisme geneve hypnotiseur ParisNé en 1946 à Tel-Aviv, Uri Geller est issu de parents autrichiens et hongrois. Son père était un sergent de l’armée, et sa mère était une parente assez éloignée de Sigmund Freud. Il est un animateur de télévision et illusionniste israélien. Mais au cours de sa vie, Uri Geller a exercé plusieurs métiers comme celui de présentateur TV, mannequin ou soldat. Il a vécu plusieurs années à Chypre avant de revenir vivre en Israël.

Pendant des années, il a prétendu être doué de facultés télépathiques et psychokinésiques. Ses détracteurs le considèrent comme un charlatan et un prestidigitateur. Un véritable mythe s’était construit autour de ce personnage atypique et de ses prétendus pouvoirs. À son époque, le mentalisme et toutes les méthodes d’illusionnisme n’étaient pas aussi bien connus du grand public. Cela n’a pas empêché certains sceptiques de mettre fin à la tromperie.

Gérard Majax et James Randi

Uri Geller mentaliste lyon mentalisme geneve hypnotiseur ParisDurant des années, Uri a affirmé être doté de dons télépathiques, et de posséder la faculté de plier le métal. Mais il ne s’est pas arrêté là. Selon lui, ses pouvoirs lui permettaient de deviner le contenu d’une enveloppe scellée, de bouger les aiguilles des boussoles par la pensée, d’arrêter les montres ou de relancer celles qui sont arrêtées…

Gérard Majax et James Randi sont deux hommes sceptiques qui ont démystifié les prétentions d’Uri Geller. Le premier à avoir douté fut James Randi, suivi par le Français Gérard Majax. Ce dernier a reproduit les mêmes prestations qu’Uri Geller en 1987, sur un plateau de télévision (torsion de cuillère par un simple regard, agitation de l’aiguille de la boussole). Mais ce n’est qu’en 2008 qu’il avoua être un prestidigitateur.