Découvrez le grand Chung Ling Soo

Chung Ling Soo : Comment ce célèbre magicien fût tué par son propre tour de magie ?

Chung Ling SooIl y a des magiciens qui traversent leur époque en laissant derrière eux des tours impressionnants mais que l’on oublie doucement lorsque la nouvelle génération arrive sur scène. Il y a les magiciens dont le talent est si grand qu’ils suscitent des vocations durant des décennies. Et il est des magiciens dont le talent fut incroyable, mais dont on retint seulement une chose, un seul tour, qui bien souvent eu une fin tragique. Le tour le plus prestigieux est bien souvent celui qui signe la fin d’un magicien, souvent par accident, parfois par volonté. Une légende, pour ainsi dire, plane sur la mort de Chung Ling Soo, un Américain dont on aurait pu aisément dire qu’il était Asiatique. Connu pour le spectacle de cabaret toujours plus sophistiqué qu’il aimait donner, ce magicien marqua à jamais l’histoire de la magie.

Une illusion qui lui offrit à Chung Ling Soo une renommée internationale

Si au début du XXè siècle, vous aviez demandé à des spectateurs qu’elle était la nationalité de Chung Ling Soo, nombreux sont ceux qui vous auraient cité un lointain pays asiatique. Pourtant, c’est aux États-Unis que naquit William Robinson, qui pris par la suite le nom et l’identité de Ching Ling Foo aux Folies Bergères et dans de nombreuses salles de spectacles du monde entier le temps d’un spectacle de cabaret impressionnant.

Son succès fut fulgurant, les spectateurs se pressaient au devant de la scène pour tenter de mieux comprendre les tours qui se déroulaient sous leurs yeux émerveillés. Le spectacle se déroulait sans que jamais le magicien ne prononce le moindre mot, il parvenait à fasciner les foules non pas par la parole mais grâce à son talent.

Mais l’apparence de Chung Ling Soo n’était qu’un écran de fumée destiné à séduire les foules, et ce qu’on peut dire, c’est que cela fonctionnait à merveille.

Un magicien dont le talent n’était pas à démontrer

Chung Ling SooIl est difficile d’établir une liste des tours les plus impressionnants de ce magicien de renom. Plus le temps passait, et plus son spectacle de cabaret comptait de numéros. Si l’on devait en retenir quelques-uns, ce seraient sans doute Dans la fumée du démon, durant lequel il faisait sortir de la fumée d’un vase après avoir envoyé la fumée de sa cigarette vers le drap qui le recouvrait, et l’Homme invulnérable, qui causa sa perte.

Une fin tragique pour un homme aux deux visages

Le mystère planera sans doute éternellement sur la mort de cet homme marié qui fréquentait une autre femme. Le doute subsiste, sa femme l’a t-elle tué par esprit de vengeance, d’autres ayant découvert cette liaison, elle aurait très pu être au courant ? Chung Ling Soo s’est-il suicidé après que sa maîtresse lui eut préféré un Américain qui ne se cachait pas de sa nationalité ? Cet accident n’est-il réellement qu’un accident, le fruit du hasard, un fusil mal réglé ?

Après qu’un spécialiste eut observé l’arme ayant servi durant le tour de l’Homme invulnérable, qui consistait pour le magicien à se laisser tirer dessus et à rattraper les balles, la thèse de l’accident fut privilégiée. Mais comment cela a-t-il pu arriver, alors que Chung Ling Soo était le seul à manipuler les fusils et qu’il les vérifiait quotidiennement ? Seule la mort d’un génie de la magie est à retenir de cette affaire. Il aimait le mystère de son vivant, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il le conserva jusqu’à sa mort.