Harry Houdiny le magicien

Harry Houdini : un magicien au parcours exceptionnel

  Tout le monde ou presque a déjà entendu parler d’Harry Houdini. Magicien célèbre, il semble qu’il ai vue le jour en 1874 à Budapest, ce qu’il avais toujours contesté, parlant plutôt d’Appleton, où il est mort en 1926. C’est un personnage atypique qui a capté l’attention de plusieurs historiens dans le monde entier. Mais qui est-il réellement ?

Une enfance difficile :

Beaucoup d’historiens pensent qu’Harry Houdini est né à Budapest en Hongrie sous le nom d’Enrich Weiss. C’est beaucoup plus tard qu’il va aller s’établir à Appleton, dans le Wisconsin aux États-Unis. Ce dont les historiens sont sûrs est qu’il était le fils d’un père rabbin disposant de peu de moyens. Il avait décidé d’amener sa famille en Amérique. Encore adolescent il va quitter le domicile familial pour essayer de changer la tendance.
Cette escapade n’est pas de longue durée puisqu’il repart à New York où vit son père. La situation demeure difficile pour Enrich Weiss qui va se commencer à travailler sa musculature. C’est à ce moment qu’il se passionne pour la magie du français Robert-Houdin. Et c’est la raison pour laquelle, à 17 ans, il emprunte son nom et y ajoute un « i ». Finalement c’est désormais sous le nom d’Harry Houdini qu’il commence sa carrière !!!

Début de la carrière du magicien :

C’est dans les petites foires et buvettes qu’Harry Houdini commence sa carrière de magicien, accompagné par son frère Theo Hardheen. Après quelques mois, le duo va se transformer en trio avec l’arrivée de Wilhelmina Beatrice Rahner, dit Bess Raymond, qui deviendra son épouse en 1893. C’est alors que le trio devient alors connu en participant à la tournée des Trois Keaton dans le Médecine Show. Très vite, Harry Houdiny devient célèbre. Mais un événement va le propulser davantage sur la scène.

Ses rapports avec la presse :

En 1898, il décide de défier la police de Chicago en affirmant être capable de sortir de leur prison en 30 minutes. Mis en cellule, le magicien ressort en moins de 3 minutes. Il aurait réussi cet exploit grâce à un passe-partout dissimulé dans l’œsophage. Houdini aurait acquis cette capacité au contact d’avaleur de sabre durant les foires où il avais débuté sa carrière. Il devient alors adoubé par la presse américaine.
Il devient alors un maître dans l’art de l’évasion que l’on nomme escapologie » un art qui demandent de grandes qualités autant de souplesse que de force.
Une des spécialités d’Houdini était de se faire enfermer dans une camisole de force et suspendre par les pieds a une grue devant une foule en liesse !< Contre les médiums :Fort de sa notoriété, il se lança dans un nouveau défi, à savoir démasquer des médiums qu’il accusait d’être des arnaqueurs et qui utilisant des méthodes d’illusionniste dans un but mercantile. Donc il va alors mener ses enquêtes dans tous les États. Il expose son travail des ouvrages très lus comme: Miracles Monguers and Their Method . Parmi ceux-ci, « A Magicien Among the Spirith » va connaître beaucoup de succès.

Dès lors, il participe à de nombreux débats organisés autour de la métaphysique. Des échanges, qui vont mobiliser les scientifiques de tous États-Unis de cette époque. Il lançait par là une véritable discussion dont la question centrale était de savoir si certains médiums disposent de véritable pourvoir. Son esprit de discernement va attirer beaucoup d’amitiés dans le cercle scientifique et surtout chez les magiciens. Il sera ainsi ami avec le Sir Conan Doyle, le créateur de Sherlock Holmes qui avait décidé de croire à la magie après le décès de son épouse et plusieurs de sa famille.


En conclusion on peut dire qu’Harry Houdiny restera dans le mémoire le magicien qui pouvait se libérer de toutes les chaînes !