Misdirection ou magie?

La Misdirection

Misdirection

Un outil ultra puissant utilisé durant des milliers d’années par tous les plus grands illusionnistes: « la Misdirection”
Lorsqu’un illusionniste détourne l’attention des spectateurs il provoque un stimulus. Souvent évident il à pour objectif de masquer une action, une manipulation censée être secrète.

L’illusionniste utilise en fait assez rarement cette technique, sauf dans le cas d’un détournement d’attention actif : le spectateur est mis à contribution, tous les regards sont dirigés vers lui. Dans ce cas là, l’illusionniste a tout le temps et le loisirs de s’emparer d’un gimmick, empalmer une carte, se décharger d’un objet etc…
Voyons en détails cette technique adoré et utilisée par Hugo Marceau votre magicien à Lyon et dans le Canton de Genève.

Qu’est-ce que la misdirection ?

Il s’agit là d&’attirer et surtout de maintenir l’attention pour la diriger avec pour principal objectif d’éloigner la méthode utilisée pour réaliser un tour. Cette technique s’apprend avec le temps et nécessite une certaine expérience. Pour parvenir à la maîtriser, l’illusionniste doit notamment avoir compris les fondamentaux de l’attention et travailler sur sa mise en scène. Car c’est en effet dans la construction de son numéro qu’il parviendra à captiver ses spectateurs et à les inciter à ne regarder que ce qu’il veut qu’ils voient.

Les principes de base de la misdirection :

Nos yeux sont continuellement en mouvement et sont plutôt attirés par un mouvement que par un objet fixe. Concrètement, l’illusionniste va réaliser une action secrète couverte par un mouvement ample ce qui aura pour effet de dissimuler l’action secrète en question.

On peut comparer cela à l’effet engendré par l’utilisation d’une grenade incapacitante.

Ce genre d’explosif a pour but de détourner l’attention de la cible avec une explosion et un éblouissement. La grenade va provoquer un effet de misdirection de 5 secondes qui va saturer les cellules photo-sensibles de la rétine. Le cerveau va alors, durant cette courte période, recevoir la même image jusqu’à que ces cellules se rendorment.

Les troupes militaires peuvent ainsi pénétrer dans un bâtiment par exemple tout en étant le plus discret possible.

La misdirection en pratique :

Pour maîtriser à la perfection la misdirection il y a trois techniques à connaître :

  • Fluidité du mouvement, nonchalance et naturel : le style doit rester naturel, sans gestes polluants ni brusques. Pour cela l’illusionniste va adopter une certaine nonchalance qui donnera un style naturel.

  • Utiliser les expressions faciales : un changement brutal d’expression peut laisser le spectateur en état de sidération. L’illusionniste pourra alors profiter de cela pour mener une action secondaire qui restera invisible aux yeux du spectateurs.

  • Jouer avec la loi de l’intérêt : lorsque deux objets sont en mouvement dans un même champ de vision. Le cerveau aura tendance à suivre le mouvement initial. Il est donc capable de faire le tri devant les différents stimulus qui s’offrent à lui.

Vous l’aurez compris, la misdirection n’est pas une seule et même technique mais plutôt un ensemble de techniques à maîtriser à la perfection pour que le numéro soit réussi.

Un des maître de cet arts que j’ai énormément étudié était Mr Thommy Wonder