Menteur? 5 conseil pour détecter détecter un mensonge

Le propre du menteur est d’exercer un contrôle sur lui même pour éviter que son interlocuteur ne détecte ses mensonges et les gestes qui pourraient les traduire. Le but d’Hugo votre mentaliste et magicien
Se gratter le nez, regarder vers le bas, se toucher la bouche… Autant de gestes souvent désignés comme étant des signes de mensonge
Même si détecter les mensonges ne s’apprend pas du jour au lendemain, voici quelques pistes qui pourront vous y aider. En vous exerçant quotidiennement vous deviendrez un détecteur de mensonges infaillible.

Captez les micro-expressions du visage et gestes corporels :

C’est certainement la méthode qui demande le plus d’attention car elle consiste à détecter un mensonge en analysant les micro-expressions du visage.
Ces brèves manifestations involontaires telles que le tremblements de narines ou sourcils tirés sont quelques signes qui trahissent le menteur.
Chez une personne qui ment on pourra également observer des gestes plus visibles comme le fait de se toucher le nez, faire des gestes inutiles ou encore jouer avec un objet de façon obsessionnelle.
Les yeux sont aussi un excellent indicateur de mensonge.
Un menteur aura tendance à fuir votre regard et plus particulièrement en dirigeant ses yeux vers la gauche, partie du cerveau qui favorise l’imagination.

Ne pas hésiter à remettre en cause le menteur :

Pour savoir si une personne vous ment vous pouvez le détecter en lui posant des questions directes. Un menteur formulera des réponses débordantes d’informations tout cela dans le but de noyer le poisson.
Cette réaction est inconsciente et sert uniquement au menteur à se dédouaner de toute responsabilité par le fait d’avoir fourni des explications.
Une réponse concise et précise est une preuve de la sincérité de votre interlocuteur.
Un menteur aura également tendance à vous renvoyer la balle en posant à son tour des questions qui n’ont pas lieu d’être à l’instant T. Des questions qui sont soit hors contexte ou qui n’ont aucun sens.

Tendez bien l’oreille et restez à l’affût des signes émotionnels :

La voix est un très bon indicateur de sincérité. Une voix qui devient plus aiguë ou plus grave que d’habitude. Un flot de paroles qui s’accélère ou se ralentit anormalement. Cela doit vous alerter sur un éventuel mensonge tout comme le bégaiement ou le cafouillage.
Enfin, les réactions émotives sont certainement le signe que l’on peut le plus facilement repérer. Une personne qui ment va immédiatement répondre à une question posée comme si celle-ci avait préparé à l’avance sa réponse.
Avec un peu de pratique il est possible de détecter les mensonges assez facilement. Ces quelques méthodes simples ont fait leurs preuves alors il ne vous reste plus qu’à les tester!
Si vous souhaitez continuer dans l’étude des mensonges et des micro-expressions je ne peux que vous recommander les ouvrages de Paul Ekman