Uri Geller le mentaliste qui tordais vos couverts

Uri Geller

Dans le monde du spectacle de mentalisme, Uri Geller est une sorte de légende déchue. Ses détracteurs l’ont longtemps considéré comme un charlatan, jusqu’à ses aveux qui ont finalement eu lieu en 2008.

Qui est Uri Geller ?

Uri Geller mentaliste lyon mentalisme geneve hypnotiseur ParisNé en 1946 à Tel-Aviv, Uri Geller est issu de parents autrichiens et hongrois. Son père était un sergent de l’armée, et sa mère était une parente assez éloignée de Sigmund Freud. Il est un animateur de télévision et illusionniste israélien. Mais au cours de sa vie, Uri Geller a exercé plusieurs métiers comme celui de présentateur TV, mannequin ou soldat. Il a vécu plusieurs années à Chypre avant de revenir vivre en Israël.

Pendant des années, il a prétendu être doué de facultés télépathiques et psychokinésiques. Ses détracteurs le considèrent comme un charlatan et un prestidigitateur. Un véritable mythe s’était construit autour de ce personnage atypique et de ses prétendus pouvoirs. À son époque, le mentalisme et toutes les méthodes d’illusionnisme n’étaient pas aussi bien connus du grand public. Cela n’a pas empêché certains sceptiques de mettre fin à la tromperie.

Gérard Majax et James Randi

Uri Geller mentaliste lyon mentalisme geneve hypnotiseur ParisDurant des années, Uri a affirmé être doté de dons télépathiques, et de posséder la faculté de plier le métal. Mais il ne s’est pas arrêté là. Selon lui, ses pouvoirs lui permettaient de deviner le contenu d’une enveloppe scellée, de bouger les aiguilles des boussoles par la pensée, d’arrêter les montres ou de relancer celles qui sont arrêtées…

Gérard Majax et James Randi sont deux hommes sceptiques qui ont démystifié les prétentions d’Uri Geller. Le premier à avoir douté fut James Randi, suivi par le Français Gérard Majax. Ce dernier a reproduit les mêmes prestations qu’Uri Geller en 1987, sur un plateau de télévision (torsion de cuillère par un simple regard, agitation de l’aiguille de la boussole). Mais ce n’est qu’en 2008 qu’il avoua être un prestidigitateur.

palais mental -Mentalisme Lyon

Palais mental

Le palais mental, ou palais de mémoire, est une technique qui doit nous aider à tout retenir. Elle est une alliée de taille des mentalistes de spectacle.

Le palais mental pour le mentaliste de spectacle

palais mental mentaliste lyon mentalisme gevene hypnotiseur Lyon ParisL’hippocampe du cerveau contrôle notre mémoire à court et à long terme. Mais cette partie du cerveau est aussi impliquée dans les émotions dans la navigation spatiale. Le palais mental est donc une technique nous permettant de mesurer des choses par le biais d’un contexte : émotionnel, spatial ou visuel et de nous en souvenir facilement.

Pour utiliser cette technique, il convient de créer son propre palais mental en choisissant un lieu (qui peut être réel ou imaginaire). L’important est que ce lieu doit être visuellement concret dans notre esprit. Il faut ensuite créer des trajets d’un ordre précis pour chaque chose que l’on a besoin de se souvenir. Enfin, il faut identifier des emplacements spécifiques qui seront des endroits où les informations seront stockées.

 

Stocker des informations dans son palais mental

Les mentalistes de spectacles le savent : le plus important est de parfaitement mémoriser son palais mental. Ensuite, il est possible de l’utiliser pour stocker des informations. Elles ne seront pas enregistrées telles quelles, mais sous la forme d’associations d’idées. Ces dernières vont compresser et symboliser les informations. Dès lors, lorsque nous tomberons sur une de ces associations, la mémoire va se rafraîchir et mener à l’idée recherchée.

Pour le construire, il faut faire appel à nos sens, à notre imagination et nos émotions. Il faut créer des images qui représentent l’information à enregistrer. Et lorsque le palais et créé et rempli d’associations, il faut s’y promener et l’explorer. Cela permet d’en simplifier l’accès et le souvenir. Il sera alors possible d’utiliser le palais aisément et d’accéder à ses informations avec beaucoup d’aisance. Enfin, le palais de la mémoire n’a pas de limites : il peut être agrandit sans fin et peut être créé à partir de rien.

Effet idéomoteur

Effet idéomoteur

Dans les spectacles de mentalisme, on prend conscience de l’ampleur des mécanismes de l’esprit, et de la complexité de leur fonctionnement. Qu’en est-il de l’effet idéomoteur ?

Qu’est-ce que l’effet idéomoteur ?

Effet idéomoteur mentaliste Lyon spectacle Geneve hypnotiseur BourgogneDans les faits, c’est un mouvement involontaire de nature musculaire, dont le sujet n’a pas du tout conscience. On peut donc aussi parler d’automatisme psychologique, notamment pour appuyer sur la nature mécanique d’un tel comportement. Plus important encore : l’effet idéomoteur peut avoir lieu au niveau groupal et individuel. C’est en 1852 que ce terme est employé pour la première fois pour désigner des gestes musculaires inconscients. (CF par William Carpenter).

Expliqués autrement, les effets idéomoteurs sont des phénomènes psychologiques durant lesquels un sujet réalise des mouvements musculaires inconscients. Les chercheurs ont attribué certains tours de mentalisme (ainsi que le ouija, la communication facilitée ou l’écriture automatique) à cet effet. Les spectacles de mentalismes peuvent donc en partie reposer sur ce principe.

Un phénomène associé au paranormal

Effet idéomoteur mentaliste Lyon spectacle Geneve hypnotiseur BourgogneCertaines personnes en viennent à associer l’effet idéomoteur à des phénomènes paranormaux ou des forces surnaturelles. De nombreux sujets peinent à reconnaître que certaines de leurs actions ne peuvent venir que d’elles-mêmes, simplement parce qu’elles n’en sont pas conscientes. Ainsi, lorsque des supports sont utilisés (à l’image de la baguette, de la planche de ouija ou du pendule), certaines personnes interprètent des signes de forces inconnues. L’origine de ces mouvements pourrait donc simplement résider dans l’effet idéomoteur.

Dans les écrits datant de 1852, l’effet idéomoteur est un mouvement secondaire à la pensée, et qui ne provient donc pas du cervelet. William Carpenter le considérait alors comme étant la troisième catégorie des comportements inconscients. Le mouvement idéomoteur est ainsi jugé comme prenant part au fonctionnement normal du corps. C’est comme le fait d’avaler ou de respirer. Il intègre donc tout simplement les réflexes moteurs.

Effet Barnum – Mentaliste à lyon

Effet Barnum

L’effet Barnum porte plusieurs noms : « effet de validation personnelle », « effet Forer », ou encore, « effet de validation subjective ». Cette technique est employée par les mentalistes à Lyon, mais pas seulement.

Plusieurs cadres d’application pour l’effet Barnum

L’effet Barnum a la particularité de s’appliquer dans de nombreux cadres comme l’astrologie, la numérologie, la voyance, les horoscopes, la graphologie… Son principe est assez simple : il s’agit d’un biais subjectif qui nous conduit à accepter une description même vague de la personnalité comme étant spécifiquement applicable à nous-mêmes.

C’est un psychologue du nom de Bertram R. Forer qui l’a découvert, et nommé ainsi. Tout repose sur le phénomène humain portant le nom de validation subjective. Les personnes croient des vérités sur elles-mêmes parce qu’elles souhaitent qu’elles soient réelles, à l’image de l’horoscope que nous consultons dans les magazines. Qu’elles soient généralistes ou non, les affirmations ainsi posées seront acceptées et perçues personnellement par les personnes qui vont les lire ou les entendre.

Un lien avec le cold reading

Effet Barnum Hugo marceau mentaliste Lyon Paris GeneveL’effet Barnum rend possible la pratique du cold reading (lecture à froid) appliquée entre autres par les mentalistes à Paris, mais aussi par des charlatans. Une personne qui sait tirer le profil d’une autre grâce au cold reading sait interpréter les expressions faciales et le langage du corps. Durant la recherche des informations, cette personne va énumérer des affirmations générales qui, statistiquement parlant, peuvent coller avec l’âge et l’apparence de son interlocuteur.

Dès lors, le phénomène de biais de confirmation va conduire ce dernier à ne retenir que les affirmations exactes ou proches, tout en occultant les informations erronées. C’est ce phénomène qui se produit à la lecture de l’horoscope. L’Effet Barnum est donc une notion clé de l’apprentissage du mentalisme, mais aussi de divers autres domaines.

Déjà-vu Mentaliste à Lyon

Déjà-vu

Nous avons presque tous déjà ressenti cette impression de « déjà-vu », mais comment s’explique-t-elle ? Ce casse-tête de la science peut-il s’expliquer ? Hugo votre magicien mentaliste à Lyon vous apporte une réponse.

Comment expliquer le déjà-vu ?

Déjà-vu mentaliste Lyon magicien close-upCe que l’on appelle le « déjà-vu » est un phénomène qui induit la sensation d’avoir déjà vécu ou été témoin d’une situation, qui s’accompagne alors d’une sensation d’étrangeté. On appelle cela une paramnésie, et elle touche environ sept personnes sur dix. Selon Arthur Funhouser, on distingue trois types de déjà-vu : le ressenti, le visité et le vécu.

De nombreuses définitions tentent d’expliquer ce phénomène. La plus couramment retenue désigne une impression inappropriée et subjective de familiarité d’un fait ou d’une expérience en cours que l’on ne peut associer à un souvenir précis. Certaines fois, cette sensation survient durant une crise d’épilepsie. Chez les personnes concernées, on parle de dysfonctionnement d’une zone située sous l’hippocampe : le cortex rhinal. Une de ses fonctions consiste à repérer de nouveaux éléments et à les stocker dans la mémoire. Mais qu’en est-il des personnes qui ne sont pas touchées par l’épilepsie ?

L’origine d’une sensation qui peine à trouver une explication

Pour certains spécialistes, la sensation de déjà-vu provient d’un conflit entre une sensation subjective de familiarité et une autre sensation, objective cette fois-ci, que cette familiarité ne peut pas être exacte. Dès lors, la sensation de déjà-vu n’est pas le résultat d’un dysfonctionnement, mais plutôt un outil qui permet de vérifier que la situation est différente de celle que l’on pense avoir vécu.

Ainsi, certains experts s’accordent à dire que le déjà-vu serait le signe que le cerveau vérifie ses souvenirs et fonctionne parfaitement, tout en nous alertant de la présence de faux souvenirs. Et les trois personnes sur dix qui ne les ont jamais vécus auraient tout simplement un cerveau qui ne commet pas d’erreur.

Une demande en mariage à Lyon

Retour sur une demande en mariage à Lyon

J’ai été recentrement contacté pour une demande en mariage à Lyon.

Demande inhabituelle en tant que magicien à Lyon je me produit plutôt pour les mariage à Lyon et dans le beaujolais. Mais l’inhabituelle et l’inattendu fait partie de mon métier de magicien. Après avoir parler plus en détail des attente du client j’accepte donc avec plaisir cette demande.

Après une grosse partie création et de fabrication du tour de magie qui sublimera cette instant j’arrive enfin au rendu final du tour de magie

En quoi consiste ce tour personnalisé

En premier lieu une enveloppe s’enflamme pour se transformer en rose que je confie à madame. L’apparition d’un jeux de carte notre amoureuse choisi une carte parmi les 52 elle se transforme en un texte très émouvant. Quand au contenue de la demande en mariage je le garderai confidentiel vous le comprendrez bien.

Le jour de la demande en mariage

Cette demande avait lieu au Musée des Beaux Arts à Lyon dans le jardin, un cadre extraordinaire pour cette demande.

A mon arrivé nos amoureux m’attendais sur un banc accompagné de quelques amis. Un coup d’œil en direction du groupe et du client et me voici parti et habillé en livreur. je réalise le tour de magie demandé,je m’éclipse alors et le laisse faire sa demande en mariage
et devinez quoi ELLE A DIT OUI !!!

De la magie sur mesure,

En tant qu’illusionniste à Lyon je suis en mesure de proposer des tours de magie crée et personnalisés en fonction de votre éventement que ce soit pour une demande en mariage comme ici, pour un lancement de produit, l’ouverture d’un magasin, l’apparition d’un VIP pour un éventement

donc si vous cherchez ce type de projet sur mesure n’hésitez pas a me contacter pour obtenir un  devis

Cold Reading avec votre Mentaliste à Lyon

Cold Reading ou lecture à Froid

magicien pour une soirée d'entreprise Cold readingLe mentalisme est un domaine où plusieurs méthodes s’appliquent. Les mentalistes débutants sont donc confrontés à de nombreux termes nouveaux, à l’image du « cold reading » qui vous est présenté par votre mentaliste à Lyon.

Qu’est-ce que le « cold reading » ?

Il s’agit très clairement d’une technique d’analyse sociale, qui consiste à observer quelqu’un afin d’en tirer un profil psychologique et social, mais aussi de déterminer son âge, son métier ou ses centres d’intérêt. On peut donc observer sa façon d’être, ses chaussures, ses vêtements, sa coiffure ou ses gestes.

Le cold reading, qui se traduit littéralement par « lecture à froid », est une méthode que l’on applique tout le temps, et souvent sans s’en rendre compte. Chaque personne que l’on croise est indubitablement analysée et placée dans une case sociale : musicien, sportif… Il n’y a pas besoin de se forcer : cette analyse se fait très naturellement.

Une lecture exacte de la personne ?

Au début, il n’est pas toujours aisé de savoir lorsque nos observations sont justes ou inexactes. Parfois, il arrive que les conjectures que l’on fait d’une personne soient fausses. Pour le savoir, il faut (si possible) engager la conversation avec la personne dont on vient de tirer le profil. Cet exercice permettra de déterminer si nos observations sont bonnes ou mauvaises.

On ne peut pas dire qu’il existe de « code » ou de livres qui peuvent nous apprendre à tirer le profil des autres personnes. La lecture à froid permet de récolter des informations, qui peuvent être divergentes en fonction des individus. En clair, il n’existe pas un portrait par type d’individu ou par individu. Il existe une infinité de possibilités. Le seul moyen de se perfectionner est de prendre garde à ne pas tomber dans les stéréotypes subjectifs. L’idéal étant de pouvoir vérifier si notre analyse est juste, et ainsi apprendre de nos erreurs ou aiguiser nos observations.

Dynamo le magicien de l’impossible

Dynamo, le magicien qui rend possible l’impossible

 

De son vrai nom Steven Frayne, Dynamo est surnommé le magicien de l’impossible notamment grâce à l’émission qui lui a été consacrée de 2011 à 2014 et qui a participé à le rendre célèbre.

 

Zoom sur ce magicien hors norme et sur sa carrière. Une histoire de magicien qui vous donnera certainement l’envie de faire appel à un magicien pour l’animation de votre soirée ou anniversaire.

 

Des tours de magie dans la cours d’école à la tournée mondiale :

Né le 17 décembre 1982 à Bradford, Steven Frayne est élevé par une mère anglaise et un père d’origine pakistanaise. À l’école il est le souffre douleur de ses camarades. Malmené, il se réfugie dans la magie et c’est son grand-père qui va lui apprendre ses premiers tours prestidigitation.

Soulever des objets lourds fût son premier tour de magie qui réalisa devant ses copains de classe.

Touché par la maladie de Crohn, Steven Frayne se fait ôter la moitié de l’estomac à l’âge de 17 ans.

Steven Frayne apparaît pour la première fois dans une émission spéciale “Dynamo’s State of Mind” diffusée sur la chaîne Channel 4, Richard et Judy.

Il sortira ensuite un DVD et poursuivra ses apparitions dans de nombreuses émissions de télévision notamment dans Jonathan Ross, Fatherhood ainsi qu’aux MTV EMAs.

Fort de cette nouvelle notoriété, Dynamo de l’ambassadeur de nombreuses marques prestigieuses comme Adidas, Pepsi ou encore Nokia.

 

Des tours de magie dignes des plus grands magiciens :

À l’instar de David Copperfield ou Criss Angel, Dynamo rivalise d’inventivité en proposant des spectacles de magie hors norme. Marcher sur la Tamise, s’élever à la verticale, avaler un collier pour le sortir de son nombril, déplacer une marque de bronzage ou plier une bouteille en verre, tous ces exploits, Dynamo est capable de les accomplir. Mais il est aussi capable de bluffer par des tours de magie en close up originaux.

Et comme les plus grands magiciens, Dynamo réalise des tours de magie hors norme comme lors de son spectacle intitulé “The power of X” Dynamo fait littéralement apparaître une voiture sur scène.

 

Une excellence largement récompensée :

Le 5 juillet 2012, Dynamo a été promu par la société des magiciens, The Magic Circle , en tant qu’associé du cercle de la magie intérieure avec Silver Star for Performance. Dans la même année, l’émission de télévision “Dynamo : Magicien de l’Impossible” remporte le prix du meilleur programme de divertissement au Broadcast Awards ainsi que le prix du meilleur programme de divertissement pour la deuxième année consécutive. Aux Virgin Media Awards, le programme est sacré émission de l’année. Dynamo a remporté le prix du magicien de l’année du 48e prix annuel de l’Academy of Magical Arts.

Le grand John Maskelyne

John Nevil Maskelyne, inventeur et magicien de génie

 

John Maskelyne magicien Lyon La magie est pratiquée depuis des siècles et si elle fait encore rêver lors d’animation pour noël c’est parce que des magiciens comme Hugo Marceau ont su en conserver les fondements dans leurs tours de magie.
Intéressons-nous à l’illusionniste John Nevil Maskelyne, petit tour d’horizon de sa vie et de sa magie.

John Nevil Maskelyne un inventeur avant tout :

John Nevil Maskelyne est né en 1839 à Cheltenham en Angleterre. Le bricolage est sa passion depuis son plus jeune âge. Il devient apprenti horloger et ne perd pas une occasion de bricoler dès que son emploi du temps le permet.

Ses loisirs se limitent à la création de machine et d’appareils en tous genres. Du fil à couper le beurre et le fromage à la première machine à écrire anglaise… John Nevil Maskelyne rivalise d’ingéniosité.

Mais ce qui va le faire connaître c’est surtout l’invention des toilettes publiques avec un système révolutionnaire pour l’époque, l’ouverture de la porte exigeant d’y insérer une pièce de monnaie d’un penny.

Au cours de sa vie, John Nevil Maskelyne déposé pas moins de 40 brevets dans divers domaines comme la signalisation ferroviaire ou encore la télégraphie.

 

Quand l’inventeur devient illusionniste :

John Maskelyne magicien LyonJohn Maskelyne magicien LyonLe moins que l’on puisse dire c’est que le parcours de John Maskelyne est plus que atypique. Là où la majorité des magiciens ont commencé à toucher à la magie en s’inspirant d’autres illusionnistes, John lui s’efforça de démonter les trucages de magiciens à l’époque célèbres comme les frères Davenport. Après avoir effectué un stage auprès des frères magiciens, John révéla au grand jour la supercherie et démasqua leur pratique frauduleuse.

Il alla même jusqu’à reproduire le fameux cabinet magique pour démontrer les subterfuges utilisés. Une démonstration qui mis fin à la carrière de magicien de scène des frères Davenport.

En 1873, John  Maskelyne créé son propre théâtre “Egyptian Hall”. En effet il y prépare et organise des numéros à couper le souffle. Il transforme alors l’illusion en art de scène.

Faire sortir des personnes enfermées dans des caisses clouées, faire disparaître des objets sous le nez des spectateurs. Faire léviter à travers un cerceau en feu une personne choisit au hasard… Les tours de magie de John  Maskelyne vont fasciner bon nombres de magiciens.

En 1894, il publia un livre dans lequel il dévoile les trucs des utilisés par les tricheurs. Un ouvrage qui rencontrera un énorme succès.

À sa mort, son fils, Nevil Maskelyne, lui-même magicien, repris le flambeau. Mais il faut croire que le gène de la magie est héréditaire car son petit-fils, Jasper Maskelyne, fût lui aussi magicien à ses heures.

Harry Kellar, l’un des plus grands magiciens Américains

Harry Kellar, l’un des plus grands magiciens Américains

C’est à croire que le monde n’est pas assez grand pour certains hommes, et encore moins pour les magiciens. Harry Kellar fait parti de ceux qui ont passé de longues années de leur vie à naviguer sur les océans afin de découvrir le monde et surtout, de conquérir de nouveaux publics. Si son entreprise fut bien souvent couronnée de succès, cela n’empêcha pas cet artiste exceptionnel de subir quelques déconvenues qui ne l’ont jamais laissé abattu puisqu’il est toujours revenu sur le devant de la scène. C’est en véritable célébrité que Harry Kellar a pris sa retraire; après des années à avoir arpenté les rues de nombreuses villes du monde entier mais surtout, à la fin, celles des États-Unis, son pays d’origine.

Des débuts semés d’embûches

Harry Kellar, né Heinrich, n’était en rien destiné à passer sa vie sur les planches. Durant son enfance, il enchaîna plutôt les petits travaux manuels et fut finalement envoyé à l’école par un homme d’Église qui lui paya ses études. L’élément déclencheur fut une simple représentation donné par « Le Fakir d’Ava », un magicien alors reconnu par ses pairs. C’est avec ce professionnel de la magie que Kellar fit ses premiers pas sur scène, en tant qu’assistant. Au fil du temps, son mentor le laissa seul aux commandes de certains numéros, pour le plus grand plaisir du jeune homme qui s’en donnait alors à cœur joie. C’était là la meilleure manière de se faire connaître, car en tant que débutant, il lui était très difficile de rassembler les foules, d’autant plus que son charisme n’était pas encore à son apogée.

C’est auprès des frères Davenport, de Mr Fay et de Mr Cooper que Harry Kellar apprit le plus de choses sur le métier de magicien. Certains des numéros qu’il put expérimenter en tant qu’assistant sont encore à l’heure actuelle joués dans des spectacles de Noël en Europe et dans le monde tant ils sont extraordinaire.

Sur les chemins de traverses, à la conquête du monde

Harry Kellar passa de longues années à parcourir l’Amérique du Sud et d’autres continents, allant jusqu’en Australie. C’est pourtant en Angleterre qu’il décida de s’installer durant une longue période, une de ses excursions en tant que magicien aux États-Unis s’étant soldée par un échec retentissant. En effet, ses numéros étaient alors excellents, mais sa publicité était quelque peu négative car on eu dit de lui qu’il chercha à abuser du décès de l’un de ses pairs qui portait un nom qui était semblable au sien. Finalement, c’est en 1884 qu’il connut une notoriété totale, lorsqu’il retourna aux Amériques, armé d’affiches publicitaires qui firent en partie sa renommée. Ses tours prestigieux attirèrent une foule dense lors de ses différents spectacles et ce jusqu’à ce qu’il prenne sa retraire en 1908.

Sa fortune était alors telle qu’il profita de la fin de sa vie en toute sérénité, se produisant une seule fois à titre gratuit.  Il formant avant son départ celui qui devint à son tour un grand magicien : Howard Turston.

Si l’on ne devait retenir qu’une seule chose de Harry Kellar, en dehors de ses numéro, c’est bien son penchant pour la provocation, lui qui utilisa le Diable et les démons sur nombre de ses affiches durant ses différentes tournées.